Je trouve mon opticien rapidement, en quelques clics

Plongée, optez pour un masque adapté !

Plonger sans masque est pratiquement impossible. Comment choisir son masque ? Comment faire si l’on a besoin d’une correction visuelle ?

 

 

lunettes pour la plongée
porter un masque en plongée est indispensable
 

Comment choisir son masque de plongée?

L’œil doit être en contact avec de l’air afin que la cornée puisse jouer son rôle de réfraction. C’est la raison principale du port d’un masque de plongée. Les lunettes de natation ne sont par contre pas adaptées car au-delà d’une certaine profondeur, la pression de l’eau plaque les lunettes sur le visage. Le fait d’avoir le nez à l’intérieur de l’équipement permet de pouvoir souffler et d’éviter ce phénomène de compression. Les masques de plongée peuvent être binoculaires ou monoverres, mais seront de préférence toujours en verre trempé pour plus de solidité. La jupe du masque, qui assure son étanchéité, est soit en caoutchouc, soit en silicone. Le silicone est cependant plus utilisé car plus confortable, plus résistant au vieillissement et plus souple.

En fonction du type de pratique, il faudra choisir des masques à faible ou grand volume d’air. Ainsi, pour l’apnée, préférez un masque à faible volume pour limiter la perte d’air pour empêcher le placage ou pour effectuer un vidage du masque. Pour la pratique de la plongée classique, en revanche, pas de restriction puisque les bouteilles vous assurent un apport en air suffisant.

Pour choisir son masque, il faut tout d’abord s’assurer de son étanchéité. Un test simple permet de savoir très rapidement si le masque est adapté ou non. Placez-le sur le visage sans passer la sangle en le maintenant avec les mains. Vérifiez que les cheveux, la barbe ou la moustache ne sont pas pris sous la jupe du masque. Inspirer afin de le « coller » au visage. Enlevez les mains du masque, si l’effet ventouse le maintient en place, c’est qu’il est adapté à votre morphologie.

Le masque est constitué de deux jupes, une petite à l’intérieur et une plus épaisse à l’extérieur. La petite jupe doit venir se placer sur les côtés du visage et non au coin de l’œil. Testez également le pinçage du nez : lors de cette action, aucun pli de nature à perturber l’étanchéité ne doit se former. Le nez doit être facilement « pinçable » et l‘armature du masque ne doit pas gêner car cette opération est nécessaire lors du franchissement de certaines profondeurs pour rééquilibrer les oreilles. Lors de l’essai en magasin, assurez-vous également que vous n’avez ni mal au front, ni mal au nez après ajustement de la sangle, sinon, changez de modèle. Vérifiez également que le réglage de la sangle est simple et peut être effectué d’une seule main.

Autre élément incontournable, le masque doit offrir une bonne visibilité pour pouvoir admirer sans contrainte le paysage sous-marin.

A noter : les masques peuvent s’abimer ou se casser facilement, vous pouvez utilement les conserver dans une boîte pour éviter toute mauvaise surprise.

 

Comment faire si j’ai besoin d’une correction visuelle ?


Vous avez besoin d’une correction visuelle ? Pas de soucis pour la plongée, vous pouvez tout à fait vous équiper en fonction de votre trouble de la vue. Certains plongeurs utilisent des lentilles souples jetables pour la pratique de leur sport, mais il existe un risque de perte au moment du vidage du masque. L’utilisation de lentilles rigides, semi-rigides et flexibles est déconseillée en raison du risque d’œdème dû à la pression en profondeur. Dans tous les cas, il est nécessaire de demander conseil à son ophtalmologiste car certaines lentilles peuvent être très dangereuses pour les yeux.

Il existe également des masques de plongée correcteurs. Soit les verres d’origine sont remplacés par des verres correcteurs, comme sur les masques Demetz par exemple, soit des verres correcteurs sont collés sur la vitre. Renseignez-vous auprès de votre opticien car certaines corrections sont difficiles à adapter à un masque de plongée, et certains masques ne peuvent tout simplement pas être équipés. Consultez l’annuaire des opticiens.

 

Trucs et astuces de plongeur pour éviter les désagréments

Buée sur la surface interne du masque, entrées d’eau, ou encore vieillissement prématuré sont autant de soucis qui peuvent gêner le plongeur dans sa pratique sportive. Allolunettes fait le point sur les trucs et astuces pour éviter ces désagréments.

Pour éviter la formation de buée :

- L’écran d’un masque est souvent recouvert d’un film en silicone en partie responsable de l’apparition de buée. On peut facilement et utilement l’éliminer en frottant la vitre avec du dentifrice ou du liquide vaisselle, ou en brulant légèrement la vitre (uniquement si elle est en verre) à l’aide d’un briquet en éliminant ensuite les traces noires à l’eau
- Avant chaque mise à l’eau, il est également nécessaire de traiter la vitre de son masque. Vous pouvez soit cracher dedans quand il est encore sec puis rincer à l’eau, procédé utilisé par la plupart des plongeurs, soit frotter une patate sur l’intérieur de l’écran, soit utiliser un spray antibuée (mais attention aux allergies au niveau des yeux)

Pour éviter les entrées d’eau :

- Optez pour un masque adapté à votre morphologie en réalisant un test d’étanchéité au moment de l’achat (voir la section Comment choisir son masque de plongée)
- Assurez-vous que vos cheveux, votre barbe ou votre moustache n’empêchent pas le masque d’adhérer parfaitement à votre peau
- Ne serrez pas trop la sangle du masque pour éviter la formation de plis au niveau de la jupe
- Prenez garde à ne pas recouvrir une partie de votre cagoule avec le masque

Pour éviter un vieillissement prématuré :

- Rincer le masque à l’eau claire si l’on prévoit de ne pas l’utiliser pendant une longue durée
- Ne pas le laisser en plein soleil
- Le conserver dans une boîte
 

Choisir son masque de plongée, à retenir :

- Choisir un masque étanche en verre trempé avec jupe en silicone
- Opter pour un masque de faible volume pour la pratique de l’apnée
- Vérifier que la petite jupe intérieure vient se placer sur le côté du visage et que l’armature du masque n’occasionne pas de douleur au nez ou au front
- S’assurer que le pinçage du nez est facile et qu’il ne provoque pas de plis
- Opter pour des lentilles jetables sous surveillance d’un ophtalmologue, ou pour un équipement correcteur intégré au masque sur les conseils d’un opticien
- Retirer le film en silicone sur la vitre du masque et traiter l’intérieur avant chaque mise à l’eau pour éviter la buée
- Faire attention à ne pas coincer des cheveux ou un bout de la cagoule sous le masque et veiller à bien se raser pour éviter les entrées d’eau
- Rincer le masque à l’eau claire et le stocker dans une boîte à l’abri du soleil

 

Je trouve mon opticien

Chercher un opticien dans ma ville
Chercher
Trouver un opticien dans les grandes villes
7609 opticiens en France Métropolitaine et DOM TOM
Newsletter, restons connectés ! Je m'inscris pour recevoir toute l'actualité d'AlloLunettes et les bons plans de ma région
AlloLunettes