Je trouve mon opticien rapidement, en quelques clics

Bien voir à moto ou en scooter, c’est essentiel !

A moto ou en scooter, les lunettes sont souvent nécessaires. Quels sont leurs avantages ? Lesquelles choisir ? Quid de l’écran du casque ?

Pourquoi porter des lunettes à moto ou en scooter ?

Porter des lunettes à moto ou en scooter permet de se protéger des éléments extérieurs pouvant perturber la conduite, et donc mettre en danger le motard. Le vent, les insectes et la poussière peuvent par exemple être gênants pour les yeux et rendre la vision difficile lorsque l’écran est relevé. Le soleil peut également entraîner des pathologies de l’œil et perturber la vue par des éblouissements.

Celles et ceux qui ont besoin d’une correction visuelle doivent impérativement porter leur équipement lors de la conduite d’une moto ou d’un scooter. Le port de lentilles est déconseillé car avec la vitesse, le vent qui pénètre dans le casque assèche les yeux et peut occasionner un décollement de la lentille. Les lunettes sont donc à privilégier. Le port de lunettes ou de masques est par ailleurs obligatoire si l’on choisit de s’équiper d’un casque type bol ou cross.

Sachez que pour des raisons de sécurité, il est préférable de s’équiper d’un casque intégral avec écran. Les casques bol neufs ne sont plus homologués pour être portés sur route.

 

 


Lunettes en moto, protection des yeux assuré


Quels modèles de lunettes choisir pour bien s’équiper ?


Sur la route quand on conduit un deux-roues, une bonne visibilité est vitale, et le contrôle régulier des angles morts est une nécessité. Côté montures, on optera donc plutôt pour quelque chose d’assez enveloppant, sans branches épaisses ou renforts latéraux qui pourraient gêner la visibilité sur les côtés. Les branches seront de préférence droites pour pouvoir les glisser facilement dans le casque ou les repositionner. Le mieux est d’essayer les lunettes avec le casque pour être sûr que le confort est optimal. Les montures doivent être faites en matériau flexible, le métal est proscrit car il peut occasionner des dégâts importants au niveau des joues et du crâne en cas de chute. De la même manière, les verres organiques sont à privilégier car ceux en matière minérale peuvent se casser et blesser les yeux ainsi que leur pourtour.

Les verres seront de préférence traités antibuée, anti-rayures et antireflets pour améliorer le confort du porteur. Teintés et filtrant les UV (indices de protection 1 à 3), correcteurs ou non, ils permettront de réduire la fatigue visuelle due à une trop forte luminosité. L’indice de protection 4 est interdit pour la conduite. Pour des longs trajets, vous pouvez opter pour des verres photochromiques qui s’adaptent automatiquement à l’intensité de la lumière. Attention cependant que la visière du casque ne bloque pas les UV, sinon, les verres ne pourront pas réagir à la luminosité.

La nuit, les verres de conduite permettront de réduire l’éblouissement au croisement d’autres véhicules. Des modèles avec correction sont disponibles par exemple chez Tag Heuer.

Les verres polarisants, qui permettent de réduire l’éblouissement induit par la réflexion du soleil sur la route ou les voitures, ne peuvent pas être utilisés avec un casque à écran. L’addition écran et verres polarisants perturbe en effet la netteté de la vision.

Enfin, les masques style rétro, adaptés au port du casque bol, seront choisis surtout pour leur côté fashion. Il est tout de même nécessaire de vérifier qu’ils filtrent bien les UV. A noter : certains fabricants comme Demetz proposent des équipements correcteurs, soit par un système de clips optiques, soit en posant des verres correcteurs. Certains masques sont aussi faits pour être portés sur les lunettes de vue.

Votre opticien pourra vous fournir des renseignements complémentaires sur les traitements et les modèles de lunettes adaptés aux motards, avec ou sans correction. Consultez l'annuaire des opticiens pour trouver un professionnel proche de chez vous.


L’écran du casque, règles élémentaires


L’écran du casque fait office de pare-brise à moto, grâce à lui, on se protège des gravillons, des insectes, du vent, de la pluie, et des hydrocarbures. Mais il faut aussi penser à la protection contre le soleil. Les écrans fumés, colorés ou irisés ne sont pas les plus pratiques. Certains sont même en principe interdits. D’autres, malgré une coloration parfois foncée, ne filtrent pas les UV et peuvent même, par effet loupe, accentuer les méfaits du soleil sur les yeux. Enfin, les écrans teintés sont interdits de nuit, le conducteur doit donc en changer en fonction de l’heure à laquelle il conduit.

Pour se protéger des rayons du soleil, mieux vaut donc s’équiper d’une visière incolore et de montures solaires de qualité. Quelques fabricants de casques proposent aussi des écrans solaires escamotables et intégrés au casque.

Différents traitements permettent au motard de conduire plus confortablement. L’anti buée évite la formation de condensation à l’intérieur du casque, l’hydrophobe fait en sorte que les gouttes d’eau de pluie perlent sur l’écran et l’anti-rayure allonge sa durée de vie. Certains casques ont un double écran jointé qui permet d’éviter la formation de buée à l’intérieur de la visière, en hiver notamment.

Un nettoyage régulier est nécessaire. Utilisez de l’eau tiède et du savon, et évitez le produit à vitre qui contient de l’alcool et peut endommager le revêtement de l’écran. Si des insectes s’y sont collés durant le trajet, ne tardez pas à le nettoyer, avant que ces derniers ne durcissent. Le cas échéant, déposez dessus du journal ou de l’essuie-tout humide, laissez reposer une vingtaine de minutes et essuyez. Une autre solution consiste à acheter en magasin spécialisé des films incolores en plusieurs couches à coller sur l’écran. Lorsque votre écran est salle, il vous suffit de décoller une couche de film et ainsi de suite.

 

Les lunettes de moto ou de scooter, à retenir :

- Portez un équipement correcteur si un défaut visuel a été détecté par un ophtalmologiste
- Les lentilles de contact sont déconseillées car le vent sèche les yeux. Il existe de plus un risque de décollement des lentilles
- Les montures de lunettes doivent être flexibles, et les verres seront de préférence organiques pour éviter de blesser le motard en cas de chute
- Les verres seront idéalement traités antireflets, antibuée et anti-rayures
- Par temps ensoleillé, préférez un écran transparent (les écrans teintés sont interdits de nuit) et des lunettes de soleil d’indice de protection contre les UV 1 à 3. Les verres photochromiques sont une bonne alternative car ils s’adaptent automatiquement à la luminosité mais la visière du casque ne doit pas bloquer les UV
- L’addition écran et verres polarisants perturbe la netteté de la vision
- Choisir un écran de casque antibuée et hydrophobe ;
- Nettoyer très régulièrement l’écran sans produit abrasif.

 

Je trouve mon opticien

Chercher un opticien dans ma ville
Chercher
Trouver un opticien dans les grandes villes
7609 opticiens en France Métropolitaine et DOM TOM
Newsletter, restons connectés ! Je m'inscris pour recevoir toute l'actualité d'AlloLunettes et les bons plans de ma région
AlloLunettes