J'essaie mes lunettes en ligne et je trouve mon opticien

Qu’est-ce que la presbytie ?

Sommaire
La presbytie...entre 40 et 60 ans environ
Quelle correction pour les presbytes ?


La presbytie est responsable d’une mauvaise vision de près obligeant généralement à allonger les bras pour lire une étiquette d’emballage, un journal ou un livre.

 

presbytie lecture bras tendus


  Le presbyte a une mauvaise vision de près

 

La presbytie... entre 40 et 60 ans environ

La presbytie apparaît à partir de 40/45 ans environ et se stabilise vers 60 ans. Elle est le témoin du vieillissement du cristallin, partie de l’œil qui se contracte et se décontracte pour faire la mise au point sur des objets proches ou lointains. Passé 45 ans, le cristallin devient moins élastique et ne joue plus son rôle correctement, la faculté d’accommodation de l’œil diminue ensuite jusqu’à disparaître complètement après 60 ans.

Selon les troubles visuels dont on est atteint, la presbytie peut se manifester différemment. Les hypermétropes sont souvent presbytes plus tôt car le cristallin a été beaucoup mobilisé pour une accommodation quasi-permanente. Les myopes ont souvent l’impression que leur vue s’améliore car la presbytie rattrape en quelque sorte le défaut induit par la myopie. Certains astigmates arrivent pour leur part à compenser leur presbytie et portent donc une correction pour voir de près plus tard que les autres. A partir d’un certain âge, les presbytes ont besoin d’une correction pour mieux voir de près et à mi-distance.

 

Quelle correction pour les presbytes ?

Plusieurs solutions peuvent être envisagées :

Les verres de lecture

Ils ne corrigent que la vision de près (environ 40 cm).

Les verres mi-distance

Ils augmentent le champ de vision de près par rapport aux simples verres de lecture.

Les verres à double ou triple foyer

Ils sont « découpés » en plusieurs parties. La partie haute permet de voir de loin lorsque l’on est habituellement équipé d’une correction pour la myopie, l’astigmatisme ou l’hypermétropie, les parties plus basses servent à la vision de près et à mi-distance. Certaines personnes ont des difficultés à s’y adapter.

Les verres progressifs

Ils corrigent la presbytie et les autres troubles visuels comme la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme. Comme leur nom l’indique, il n’y a pas de démarcation franche entre la partie du verre pour voir de près, à mi-distance, ou de loin. L’adaptation est donc plus aisée.

Les lentilles de contact progressives

Le haut des lentilles permet de voir de loin, et le bas de près. Il est parfois difficile de s’y habituer.

La chirurgie au laser

Elle permet soit de rendre la cornée multifocale en modifiant sa courbure, soit de rendre l’un des 2 yeux myopes pour la vision de près par la technique de monovision.

La pause d’implants intraoculaires progressifs et multifocaux

Ce principe agit comme les lentilles ou les verres progressifs en corrigeant la vision de près, à mi-distance et de loin. La plupart du temps, la pause d’implants permet de se passer de lunettes.

Consultez votre ophtalmologiste pour dépister un éventuel trouble visuel et pour obtenir un traitement adapté. Vous trouverez dans l'annuaire des ophtalmologistes un spécialiste proche de chez vous.

Je trouve mon opticien

Chercher un opticien dans ma ville
Chercher
Trouver un opticien dans les grandes villes
7609 opticiens en France Métropolitaine et DOM TOM
Newsletter, restons connectés ! Je m'inscris pour recevoir toute l'actualité d'AlloLunettes et les bons plans de ma région
AlloLunettes